Un bon manager est un bon joueur de GOLF

septembre 3rd, 2009 - Posted by GNU

Il y a dans une carriere des moments inoubliables. Apres le depart de grand chef, je pensais definitivement que ces instants de rigolade etait du passé….

En passant devant le bureau de JR, je ne puis m'empecher de lui dire bonjour et d'aller un peu le taquiner sur les dysfonctionnement de son GOLDORIX. Après 10 minutes de dialogues de sourd qui l'agace énormement entre : 

 GNU : "Franchement JR, tu penses vriament que ton goldorix décollera un jour. Ca fait déja 2 ans que tu nous le promets, 200 ouvriers  bossent dessus, on doit être a 3 millaird de dépense,…"

JR: "GNU, ecoutes si mon goldorix ne decolle pas , c est a cause de tes moutons qui n'appliquent pas mes process pour faire decoller mon goldorix. En plus, ils m'escaladent pour un rien et quand JR recois plus de 10 mails par jour, il bugge en memory bufferoverflow…"

Et puis, je reviens sur le feu de forêt en cours. Je le remercie de m'avoir donner une bombe a retardement et là,  miracle!!! , j 'ai du droit à un vrai court de management :

JR: " GNU, si j'ai un conseil a te donner, arrête de faire le boulot de tes collaborateurs. tu ne fais pas ton job de directeur de mouton. un vrai manager , c est un homme qui joue au golf toute la journée car la déléguation est tellement bien faite que tous ses collaborateurs n'ont plus besoin de lui…."

GNU (dans sa tête) : "Je suis obligé de me mordre la langue pour ne pas rigoler. J 'ai cru 1/20s qu'il avait de l'humour. Merde je me suis trompé sur lui. je le croyais expert en carrelage et j'ai Tiger wood devant moi :) "

 GNU: " Depuis 1ans tu fais du gofl mais ca n'a pas empeché d eme refiler ta merde"

JR:  " dis pas ca GNU, personne m'a ecouté et si on avait fait comme je l avais dis, on en serait pas la….."

GNU (dans sa tete) : "C est sur, au lieu de controler le boulot de ses gars car il y a 6 mois, ce merdier etait chez lui, il jouait au golf….Il est gentil JR, mais j ai comme même du boulot qui m'attends avec ses conneries…."

La citation du jour

juin 29th, 2009 - Posted by BILL

"1 million d'euros, ça fait combien en paire d'oreille ?" GNU, pardon, Papa Ours

Pauvre JR. Ca fera pas 5 min qu'il sera manager de BILL qu'il va déjà devoir valider des demandes d'investissement à plus de 1 M€. Il va jamais arriver à vérifier en comptant sur ses doigts…

Et puis on a un problème d'unité. JR n'est pas encore passé à l'euro. Son unité comptable à lui c'est la paire d'oreille. Ca vaut combien de paires d'oreilles un teraoctet ?

La citation du jour – JR maître du tuning

juin 21st, 2009 - Posted by BILL

 GNU et Andrea ayant un talent commun pour se contenter de promettre de poster sur ce blog, je vais faire une pause dans ma mission top secret pour CEO et relater les quelques moments croustillants de mon dernier entretien avec JR (avec lequel j'ai encore du mal à m'amuser mais ça viendra peut-être).

 "Les hollandais m'ont demandé mes plans d'exploitation. Je leur ai expliqué que j'en avais pas. En fait je n'en ai plus besoin, ça se voit qu'ils n'ont pas travaillé comme moi sur les process de problem management. Moi la prod je l'ai optimisée à mort."

Je ne vois donc pas pourquoi GNU se plaint de récupérer un CAT avec 30 pensionnaires au chomage technique. C'est parce que c'est tellement bien optimisé que ça marche sans une armée d'ingénieurs système qui savent comment on reboote Windows.

"Chez moi le management d'une baie de stockage SAN ça coûte 200€/mois. C'est parce qu'on a créé des Management Pack Microsoft SCOM pour monitorer les baies en proactif".

Mon responsable d'équipe SAN Tige-de-Fer va pouvoir arrêter de se plaindre. A ce prix il pourra gérer à lui tout seul l'ensemble de nos plates-formes. 

JR, fabriquant de Sondes Pitot pour serveur

juin 16th, 2009 - Posted by BILL

 Pourquoi il n'y pas de boite noire sur nos serveurs ? Après tout, nos serveurs se crashent beaucoup plus souvent que les Airbus A330.

Notre petit monde n'est pas si éloigné de la vrai vie. Sauf que chez nous le vol AF477 c'est tous les jours, et que la France envoie rarement un sous-marin nucléaire pour retrouver les données client qu'on a perdu dans le Pot au Noir (zone sombre des baies IBM où elles stockent leur config)

Comment ça se passe :

17h, tour de contrôle. JR, grand maitre de l'outillage des avions, décide 1h avant le décollage de replacer les sondes de vitesse Pitot par un nouveau modèle : la sonde IRISGATE. Cette sonde a également l'avantage de remplacer la plupart de équipements de vol existants qui coûtent trop chers.

17h30, tarmac. GNU apprend que les sondes IRISGATE ont été déployées. Y'a pas de doc ?

17h40, terminal d'embarquement. GNU essaie de négocier un retard avec les passagers. Rien à faire, ils veulent décoller !

17h58, tarmac. JR fait livrer la doc de IRISGATE. 220 pages écrites en VBScript. GNU n'a pas le temps de la lire, c'est l'heure des procédures de décollage

18h00, piste 27R. Décollage. Ah tiens, on a oublié de lire la fiche "test de failover de HPUX Integrity". Bof, ça doit pas servir à grand-chose.

4h02, au dessus de nulle part. Oula, un traitement de nuit génère des turbulences !

4h03, là haut. GNU est réveillé par un SMS de IRISGATE : "0x331459FFABE1259 45 EF A3". Pas très explicite donc le problème ne doit pas être grave.

4h04, dans le cockpit. Les sondes IRISGATE indiquent une vitesse de 600000km/s. Oh la la, je vais ralentir dit GNU. Mais les commandes ne répondent plus !! Il faut passer en manuel !

4h05, un peu plus loin. Mais GNU n'a jamais conduit en manuel ! c'est quoi ce volant qu'est même par rond comme dans mon A3 ?

4h06, GNU teste quelques switchs au hasard. Oups. L'avion part en chute libre. J'aurais peut-être pas du rebooter les réacteurs. Mais où est passé le CD d'installation de Flight Simulator ?

4h07, Boom. Ecran bleu. Game Over.

10 ans d'enquête plus tard, JR parle enfin : "J'ai repris moi-même l'enquète et ai réussi à expliquer l'inexplicable : le pilote a essayé d'activer une fonction prévue pour 2012 que nous n'avions pas planifié de développer avant 2017. S'il avait lu la doc, on en serait pas là !"

GNU a donc été victime d'un regrettable bug de l'outillage. Mais c'est lui qui est mort. On ne peut pas non plus tout le temps accuser les outils.

Once upon a time…

juin 11th, 2009 - Posted by Andrea

A finance pretty nice woman, alone in a wonderful building, was invited to join a strange community… Few informations, some nicknames, virtual web pages on which I can read some posts…

Amazing thing! 

Not sure that I understand everything… but I need to populate the site with my onw story… the Finance story is about to born.

Guys, be prepared!

Bienvenue à Andrea et au petit monde de la finance

juin 11th, 2009 - Posted by BILL

 Au départ était la planète Shadok.

Nous y vivions tranquillement, entre Grand'Chef, Petit-Chef-Conseil, Le Niqueur, La pute du conseil, Les Louves, les moutons psychopathes et autres. C'était la quatrième dimension : BILL, GNU, L'aviateur, Charpentier, La Souris, Petit-Louve y vécurent des situations abracadabrantes, parfois pathétiques mais souvent drôles.

Au bout d'un an, au fil des multiples traquenards cette planète s'est dépeuplée. Dénuée et ses êtres les plus désopilants, elle a perdu son âme et a été abandonnée de ses habitants.

GNU et BILL ayant migré dans le monde des dinos, ils se complaisaient à ressasser les bons moments du bon vieux temps. Ah, les soirées sur la poutre…

Ils ne s'étaient pourtant pas vraiment éloignés de la planete Shadok. Et par l'opportunité d'une réorganisation, elle repris subitement vie. GNU et BILL étaient toujours là, mais de nouveaux shadoks avaient emménagé : JR, DesktopMan, Angator, Petit-Ourse et sa Maman-Ourse…

Mais voilà qu'aujourd'hui une découverte extraordinaire a été faite : il y a d'autres planètes Shadok dans notre galaxie !!

J'ai donc le plaisir d'inviter Andréa à nous présenter sa planète et sa Miranda Priesley qui selon ses dires vaut bien notre feu Grand'Chef.

Le mytho à 3 millions d’euros

juin 10th, 2009 - Posted by BILL

 Ex-Petit-Chef-Conseil (Ex-PCC) est un petit joueur avec ses 150k€ par an. Pour 3 millions d'euros par an vous pouvez vous offrir un Mytho Catégorie Exceptionnel hOrs-normes (CEO).

Ex-PCC a inventé le GSM. CEO a fait mieux. Il a monté une boite à New-York et a inventé le concept du virus informatique. Comme le terme même n'avait pas été inventé, il a appelé ça une "soft bomb".

Ex-PCC a sauvé des DSI en créant des systèmes experts en COBOL. CEO a fait mieux, il sauvé le monde bancaire en démontrant aux plus grands organismes financier qu'il pouvait leur voler 1 million d'euro sans qu'ils s'en rendent compte.

Ex-PCC a écrit des communiqués de crise que son client a lu au 20h de TF1. CEO a fait mieux, il a écrit un livre. pas une bible technique, mais un roman. Parce que ses lecteurs sont des CEO eux aussi, et que le seul livre qu'il lisent par an est un roman.

Ex-PCC a donné des cours de tennis à Yvan Lendl et Martina Navratilova. CEO a fait mieux, quand il donne des cours c'est à Harward, et ce ne sont pas moins 41 prix nobels qui se pressent dans les rangs.

Ex-PCC s'enorgueilli de conseiller les DSI sur la stratégie. CEO a fait mieux. La stratégie  c'est lui!

Qui a dit qu'il fallait être compétent et travailler pour réussir ?

Cellule de crise du soir, espoir

juin 6th, 2009 - Posted by BILL

 Dans quelques semaines cela fera un an que j'ai rejoins le monde des dinos. Ce n'est pas pour autant que je me suis accoutumé à leurs pratiques étranges.

S'il en est une qui me fascine, c'est la "Cellule de Crise", et cela vaut bien une petite session de management pour les nuls.

C’est quoi ? En cas de panne sur l'autoroute, la cellule de crise consiste à réunir tous les passagers bien pensants pour parlementer et expliquer les 10 meilleurs scénarios pour arriver à l'heure à la plage au chauffeur pendant qu'il est sous le car les mains dans le cambouis à essayer de faire redémarrer le moteur.

Dans le monde des dinos. c'est pareil, sauf que ça arrive plus souvent qu'en bus, ce qui se comprend car en général les bus ne restent pas deux ans sans faire la moindre révision et quand le tableau de bord se met à clignoter en rouge le chauffeur ne continue pas à appuyer à fond sur l'accélérateur.

Qui peut le faire ? Tout manager qui a des horaires flexibles et des collaborateurs qui font des conneries (si possible sur des baies IBM où tournent des bases Oracle pour SAP, si on cumule pas les emmerdes c'est moins drole).

Comment ça se passe ? Comme au théatre, sauf que c'est la nuit

GNU 
   "Putain, je viens de me faire incendier par le DC du client, on a pété le joint de culasse de la baie SAN ! on a paumé toutes les données"

MAMAN OURSE
   "Il faut que tu montes une cellule de crise !"

GNU 
   "OK, Allez, Hop, on y va, c'est parti, j'y vais, je me lance, je fais ça"

GNU un téléphone sur chaque oreille
   "Oui, c'est la crise, on est bien dans la merde, on est planté, le client va nous égorger, là faut qu'on se bouge, conf call dans 3 min je veux tout le monde!"

RESP DE POLE
   "Attend, je suis déjà en ligne avec le support, je peux pas être partout"

[15 minutes et une pause pipi plus tard]

GNU dans une position étrange, le nez collé sur le haut parleur de son téléphone fixe en mains libres 
   "c'est la crise, on est bien dans la merde, on est planté, le client va nous égorger"

RESP DE POLE
   "Oui on sait, ça fait deux jours. T'étais parti où en Normandie?"

GNU
   "Deux jours déjà ? putain on est encore plus dans la merde alors, le client va nous arracher les yeux et nous égorger, il faut faire quelque chose"

GROUILLOT TECHNIQUE D'ASTREINTE
   "Ben oui, on restaure la base de données. C'est pour ça qu'on a pas dormi la nuit dernière."

GNU
   "Ah bon. Et c'est fini ?"

GROUILLOT TECHNIQUE D'ASTREINTE
   "Non, comme ton gros con de client a acheté du matériel de merde, on en a pour 20h. Bon le premier essai a planté mais là on est confiants"

GNU
   "Putain mais qu'est-ce qui s'est passé ? Le client va nous scier les couilles, nous arracher les yeux et nous égorger"

GROUILLOT TECHNIQUE D'ASTREINTE
   "Euh… on sait pas trop mais comme la baie mettait du temps à s'éteindre, pour aller plus vite on a arraché les câbles et on a pété la config. Mais peut-être que c'est une coincidence?"

GNU
   "Merde, bon ben on va accuser ce putain de fabriquant qui fait des baies qui mettent plus de 30sec à s'éteindre, et puis aussi l'éditeur de base de données, d'ailleurs faites les moi venir !!!"

GNU à la cellule de crise
   "Bon ben on fait quoi maintenant ?"

MAMAN OURSE
   "Je comprend rien à votre truc. Quelle sauvegarde il faut restaurer ? celle de 5h ? celle de 19h ? celle du lendemain ?"

[25 minutes de palabres sur les bienfaits de Netbackup et des ArchiveLog.]

GNU qui rappelle le datacenter
   "Bon, la cellule de crise a décidé qu'il fallait restaurer le backup de samedi 17h"

RESP DE POLE
   "On l'a pas"

GNU
   "Comment ça ? faut toujours faire des sauvegardes !!!"

GROUILLOT TECHNIQUE D'ASTREINTE
   "Ben oui, mais le robot de sauvegarde aussi on l'a éteint."

GNU à la cellule de crise
   "Bon ben on fait quoi maintenant ?"

[25 minutes de palabres sur les bienfaits du mirroring en cas de corruption de données.]

GNU qui rappelle le datacenter
   "Bon, la cellule de crise a décidé qu'il fallait restaurer le backup de vendredi 19h"

GROUILLOT TECHNIQUE D'ASTREINTE
   "On a déjà lancé une resto de la base de vendredi 5h, on va pas l'interrompre, ça dure 20h.

GNU
   "Ah bon. C'est dommage parce que la cellule de crise avait réfléchi"

RESP DE POLE
   "Au fait, le support base de données est arrivé. Il a 12 ans. Le support contructeur est arrivé. Il a un nez rouge. On leur fait faire quoi ?"

GNU
   "Euh… ben rien mais il faut qu'ils restent là au cas où."

GNU à la cellule de crise
   "Bon ben on fait quoi maintenant ?"

[25 minutes de palabres sur l'éventualité d'être mort une fois qu'on s'est fait scier les couilles, arracher les yeux et égorger]

GNU qui rappelle le datacenter
   "Bon, la cellule de crise vous laisse finir vos restorations, on se rappelle demain matin"

Conclusion : une cellule de crise ça ne sert pas à rien. Ca occupe les inproductifs pendant que les équipes avancent sur la résolution des problèmes.

MamanOurse et l’amendement Lefebvre

mai 28th, 2009 - Posted by BILL

 Maman Ourse se moque de l'amendement Lefebvre.

Café, sushi, champagne, coca, fromage au lait cru. Malgré sa grossesse elle ne se prive de rien.

Surtout elle ne se ménage pas et se fait fi des lois du congés maternité et du télétravail.

Dépannage de baies SAN à 5h du matin ? Elle est là.
Plantage de serveurs IBM le week-end ? Elle est là.
Réunion à 19h30 ? Elle est là.

Du coup, Petit-ours est rassuré, maman n'est pas loin il peut reprendre ses mauvaises habitudes et vendre n'importe quoi sans en informer les gros nazes qui vont devoir assumer le delivery.

GNU, lui, est plutôt inquiet. Parce si sa chef est prise de contractions en plein milieu d'une cellule de crise, il faudra qu'il assume. Du coup il s'entraine la nuit à la pratique des accouchements en salle machine en extrayant des Virtual Connect de chassis blade HP.

Enfin, il ne faut pas qu'il s'inquiète, un accouchement c'est plus facile à gérer qu'un incident sur des blades Itanium : pas besoin de 4 versions de firmware pour patcher le bébé avant qu'il démarre…

Au fait, c'est quoi le mieux pour couper le cordon, le CD Oracle ou la pince à sertir ?

GNU et la stratégie du pasnous pasnous

mai 21st, 2009 - Posted by BILL

 Dans sa lutte avec JR, GNU ne recule devant aucune méthode éprouvée pour défendre son pré-carré. Cette semaine, il s'essaie à la stratégie du Pasnous Pasnous

 C’est quoi ? La stratégie du Pasnous Panous consiste à toujours trouver un compable en dehors de sa division pour excuser les conneries de ses propres équipes.

Qui peut le faire ? Tout manager qui a un peu d'imagination et des collaborateurs qui font des conneries.

On le fait comment ? Tant que les responsabilités ne sont pas établies, c'est facile, il suffit de dire que c'est la faute des autres. La présomption d'innocence est un principe sacro-saint de la stratégie du pasnous pasnous. En plus, des fois c'est vrai que vos équipes n'y sont pour rien. Bien sûr, une fois qu'il est clair que c'est vos bras cassés qui ont déconné à plein nez, l'exercice se corse un peu mais reste à la portée de tout un chacun. Dans ce cas il faut blâmer les outils, les procédures, les moyens, le chef de projet, la meteo, le client, les subprimes, MS Windows, le manque de communications entre équipes, le réchauffement climatique, la complexité de l'infrastructure…

Pourquoi c’est bien ? Parce qu'après tout ça, vos clients et collègues retiendrons que gérer une centrale nucléaire ce n'est rien à côté de gérer des VG et des FS sous Unix. Parce que même si de toute évidence vos gars sont coupables à 200% vous aurez réussi à insinuer le doute. Parce que vous serez chaudement félicité par votre hiérarchie pour avoir réussi à identifier le vrai coupable, et vos collaborateurs vous porteront en héros pour les avoir couverts.

Pourquoi c’est pas bien ? Parce que vous ne pourrez plus vous faire plaindre pour avoir à gérer des boulets. Parce que vos équipes profiteront de l'inpunité pour faire des conneries toujours plus grosses. Parce que vous passez des heures à essayer de prouver l'indémontrable alors qu'il est parfois si simple d'admettre que tout le monde à le droit de se tromper.

Est-ce que ça tient dans la durée ? Oui, si tant est que vous ne tombiez pas d'épuisement à force de devoir déployer une energie toujours plus grande pour réinventer les organisations, les processus, les infrastructures que vous aurez remis en cause juste pour ne pas avoir à reconnaître une simple erreur humaine.