Leçon du jour – Le management Offshore

La leçon du jour : le MOFF – Le Management Offshore

C’est quoi ? La stratégie du MOFF est basée sur le principe du "plus c'est gros mieux ça passe". Des petits joueurs comme feu Grand'Chef ou JR s'escriment à réduire leurs horaires de travail à la tranche 11h-15h sans que ça voit trop. Mais leur top management fait beaucoup mieux : Il suffit de décider que son lieu de travail n'est plus à la Défense mais sur le bord de la plage de son choix.

Qui peut le faire ? Pas tout le monde, parce que ces conneries coûtent cher et qu'il faut sucrer les augmentations de 6000 pinpins pour payer un MOFF.

On le fait comment ? Ca demande un peu d'organisation, mais votre femme et votre assistante sont là pour ça.
Deux jours par semaine au bureau à Paris (enfin, pas toutes les semaines, votre secretaire elle aussi offshorisée fera facilement croire à tout le monde que vous êtes en réunion dans un pays limitrophe),
Deux jours de télétravail en Isère (si, si, envoyer des scuds sur son blackberry depuis le télésiège répond parfaitement à la définition),
Trois jours par semaine sur un ile normande à piloter le chantier des travaux de sa maison de campagne.
Et bien sûr avec A/R en avion aux frais de la princesse.

Pourquoi c’est bien ? Parce que vous montrez que vous êtes prêt à appliquer à vous-même les bonnes pratiques du lean, de l'offshore, et du desk sharing.

Pourquoi c’est pas bien ? Parce s'offshoriser sur l'ile de Batz avec 300k€/an c'est pas pareil qu'être offshorisé au Maroc pour 900€/mois.

Est-ce que ça tient dans la durée ? On s'en fout, le chèque de départ que vous allez négocier lorsque vous serez viré financera largement la rénovation complète de votre résidence secondaire pardon, de votre nouveau bureau.

Leave a Reply